Comment fonctionne le trading en ligne

Trader vient de l’anglais to trade qui veut dire faire du commerce ou échanger. C’est donc l’action d’acheter ou de vendre quelque chose à quelqu’un. De manière générale, la sémantique s’est cadrée sur le secteur de la bourse et trader signifie à présent acheter ou vendre quelque chose sur les marchés financiers, ce quelque chose étant appelé un actif.

Tutoriel Vidéo


Comment fonctionne le trade sur internet
La bourse pour les femmes

homme qui trade en ligne

Les différents types de produits

Quand on trade en ligne, on échange généralement des titres sur des marchés financiers ou des plateformes de change ou d’échange. Habituellement, on achète et on vend des actions, des obligations, des devises ou des matières premières. Les actions et les obligations sont des parts de sociétés cotées en bourse. Les devises sont échangées sur le marché du Forex (Foreign Exchange), quant aux matières premières elles sont vendues de gré à gré, c’est à dire directement négociées entre le vendeur et l’acheteur.

Ces types de ventes sont relativement simples, on achète et on vend en plaçant une série d’ordres qui prennent différents noms selon les pays. Pour faire simple, notons qu’on peut faire des ordres directs et des ordres à seuils de déclenchement. On peut donc décider d’acheter ou de vendre en ligne et en direct ou planifier une vente quand un seuil de déclenchement est atteint. Par exemple, je souhaite acheter des actions Apple si le cours passe en dessous de 500 USD car je pense qu’il s’agit d’un seuil plancher et que l’action devrait remonter une fois ce plancher atteint. Comme la bourse est ouverte en décalage par rapport à Paris, je veux m’assurer que mon ordre soit exécuté, et je place donc un ordre à seuil de déclenchement (marketorder ou stop marketorder) et je vais donc automatiquement acheter des actions d’un montant déterminé lorsque le cours passe en dessous de 500 USD.

D’autre part, les banques ont créés au fur et à mesure du temps des produits plus complexes (et d’ailleurs parfois toxiques, comme a pu le démontrer la crise 2008 des subprimes). Dans cette catégorie, on classe les futurs, les warrants et les options, qui sont les plus connus. Il s’agit de produits qui ne s’inscrivent pas dans le bilan des sociétés cotées car construits sur base d’instruments financiers au-dessus des instruments classiques. Il s’agit là de produits dits dérivés, et qui sont donc complexes à appréhender dans un premier temps.

Dans le même ordre d’idée, certains produits simplifiés ont été créés. Un des produits les plus connus et les plus vendus à ce stade sont les options binaires. Il s’agit là encore de produits particuliers qui permettent de boursicoter sur un très court laps de temps. Le concept est relativement simple, on parie sur la hausse ou la baisse du cours. Selon que notre pari est réussi ou raté, on gagne ou on perd.

Les différents marchés et les plateformes disponibles

Un marché et un endroit fictif ou s’échange les actifs. On considère généralement le marché primaire et le marché secondaire qui reprennent ensemble la bourse et les ventes de gré à gré. Bien entendu, pour accéder à ces marchés, il ne suffit de prendre son argent ou ses titres sous le bras et de se rendre à la Bourse de Paris pour faire ses achats (bien que ce fût le cas auparavant). L’argent comme les titres sont depuis longtemps dématérialisés (ils sont donc existants sous format informatique) et les échanges se font maintenant en ligne.

Pour accéder aux marchés cependant, il faut pouvoir accéder à une plateforme de trading. Il s’agit là d’une interface mis en place par une banque ou un broker (un courtier), qui permette de faire les échanges ou de trader. Bien entendu, la banque comme le courtier, en tant qu’intermédiaire, prend une commission, qui est répercutée en frais d’entrée et frais de sortie.

Généralement, les banques proposent des plateformes pour faire l’achat et la vente de produits classiques : actions, obligations, options, pour la plupart. Il existe d’autre part toute une série de sociétés financières spécialisées qui permettent d’accéder à un type de marchés ou de produits particuliers. Ils sont communément appelés broker.

Avec quel(s) produit(s) commencer lorsqu’on débute ?

Il y a deux possibilités pour commencer facilement. Si on dispose d’un budget élevé ou si notre horizon de placement est loin, on peut décider d’acheter et de vendre des actions. Les frais liés à leur achat et à leur vente sont cependant relativement élevés, et ce n’est donc profitable que si on veut faire des investissements à long terme ou si on a beaucoup à investir, afin que les marges comblent les frais.

D’autre part, si notre budget est limité, et si on veut apprendre les ficelles du métier, on peut toujours commencer à trader des options binaires. On peut ainsi faire des trades de très faibles montants et limiter les pertes éventuelles.

Le plus important, si on veut commencer par là, c’est de choisir une plateforme réglementée et certifiée par un organisme de contrôle. Il faut donc choisir un broker régulé.

OptionWeb
StockPair